Par Laurel Nunez

Quelle est la plus grande de vos préoccupations lorsqu’il est question d’école-maison? Les premières années, la tâche semble réalisable, mais à mesure que les enfants grandissent, certains éducateurs se perdent dans les détails. Les problèmes comportementaux et l’inquiétude relative aux études postsecondaires tracassent de nombreux parents lorsque leurs élèves entrent dans l’adolescence. 

Cori Dean, partisante de l’école-maison, mère et propriétaire de Maple Tree Publications, voit l’enseignement postsecondaire comme une occasion de promouvoir les compétences d’un élève. Durant cette période, les parents peuvent aider leurs élèves à valoriser les compétences qui intéresseront les recruteurs des collèges et des universités. Toutefois, il est important de ne pas focaliser uniquement sur la mise en valeur de son talent. Présenter une demande d’admission pour des études postsecondaires va au-delà d’une moyenne pondérée cumulative ou d’activités parascolaires.

L’aspect financier

Cori rappelle aux parents que les collèges et les universités sont des entreprises et comme la majorité d’entre elles, le financement est l’une de leurs principales préoccupations. Or, une façon d’assurer un apport financier constant est d’attirer des étudiants motivés de haut calibre. C’est pourquoi il est important que les parents éducateurs démontrent le mieux possible aux recruteurs du postsecondaire que leur enfant est un candidat de qualité qui ferait le bonheur de tout établissement. Approchez chaque institution avec positivité. Cori met d’ailleurs en garde contre le fait d’avoir une attitude inadéquate pendant le processus. Rappelez-vous que vous êtes un client et que votre propre présentation peut influencer la façon dont votre étudiant sera perçu pendant le processus de candidature.

Pourquoi on ne peut pas être amis ?

Lorsqu’elle aidait sa propre fille pendant le processus d’admission, Cori a reçu les conseils d’une autre éducatrice à la maison, travaillant également comme registraire aux admissions d’un collège. C’est à ce moment que Cori a réalisé que promouvoir avec succès son élève adolescente se résume à deux facteurs très importants : être proactif et se faire des amis.

Être proactif:  la demande d’admission peut être un processus fastidieux, surtout lorsque chaque établissement impose ses propres exigences d’admissibilité pour les étudiants à la maison. Lorsque vous communiquez avec l’administration de l’école, indiquez clairement pourquoi vous avez besoin d’aide. Demandez si la personne à qui vous parlez est en mesure de répondre à vos préoccupations ou si vous pouvez être redirigé vers la bonne personne.

Se faire des amis:  faites l’effort conscient de vous faire des amis tout au long du parcours. On ne saurait trop insister sur ce point et Cori conseille aux parents d’observer leur propre attitude en cours de route. Le processus d’admission peut exiger beaucoup de patience et générer rapidement de la frustration. Il est cependant important d’être gentil avec les gens. Si un parent contrarié projette sa frustration sur les autres, l’école pourrait porter un regard moins favorable sur son adolescent, même s’il est l’élève idéal. Comme le résume Cori : « Si vous n’êtes pas leur client idéal, ils ne veulent pas de vous ».

Continuez !

Si vous êtes parent et incertain sur la façon de faire l’école-maison pendant le postsecondaire, il est inutile de paniquer. Vous n’êtes pas seul. Une multitude de ressources est disponible pour vous aider à instruire votre enfant durant cette phase transitoire. Des écoles agréées et non agréées ou des cours  à double reconnaissance de crédits existent et bonifieront le portfolio scolaire de vos étudiants. Il est important de savoir que chacune de ces options comporte des avantages et des points à considérer. Par exemple, des centres agréés en ligne comme le Virtual Learning Centre (Centre d’apprentissage virtuel) utilisent des programmes d’études basés sur les programmes provinciaux; ils n’offrent donc pas la même souplesse qu’un milieu d’enseignement à la maison. Toutefois, si vous choisissez d’inclure certains de ces cours lorsque votre enfant franchit des niveaux scolaires avancés, ils pourraient aider à démontrer que votre enfant a bien été préparé académiquement. 

Les congrès et les ateliers sur l’école-maison sont d’excellents endroits pour rencontrer des camarades instruits à domicile et pour obtenir des conseils sur les niveaux postsecondaires. Également, visiter des salons pour la formation ou l’emploi avant que votre adolescent obtienne son diplôme peut vous donnerune meilleure idée de ce qui est attendu et exigé de votre adolescent. Ce sont des lieux parfaits pour réseauter et laisser une impression durable à un recruteur ou un employeur.

Des compétences de vie inestimables

Pour Cori et sa famille, l’éducation à la maison a offert l’environnement parfait pour enseigner des aptitudes de la vie quotidienne, comme la gestion du temps, la préparation aux examens et la résilience mentale. Cori a profité de l’adolescence pour préparer ses élèves, consciente que cela ne leur serait pas enseigné à l’entrée au postsecondaire. L’école-maison permet l’acquisition des concepts au rythme de chacun, mais au niveau postsecondaire, le temps est limité et les tensions sont fortes. L’idée de devoir  passer un test peut rapidement nuire si votre élève est anxieux ou manque de sommeil. L’enseignement des stratégies d’adaptation est tout aussi utile, sinon plus, que l’enseignement scolaire. Dans une société du savoir, trouver des réponses n’a jamais été aussi simple; c’est donc la façon dont l’élève les met en œuvre qui importe. Fixez-vous comme objectif d’entraîner votre adolescent à développer sa résilience émotionnelle. Ce faisant, vous leurs permettrez de faire face aux plus difficiles de leurs défis futurs, même s’ils se trouvent dans des tours d’ivoire.

Vous vivez en Ontario ?

Cori animera une série sur l’éducation à la maison au postsecondaire le 23 novembre. L’atelier aura lieu à Newmarket à Grace Church. Le coût et l’horaire restent à déterminer, mais les personnes intéressées peuvent contacter Cori à cori@mapletreepublications.ca pour être tenues au courant.

Maple Tree Publications

Maple Tree Publications produit des ressources Charlotte Mason et du matériel éducatif canadien de haute qualité pour les éducateurs à la maison. Cori Dean exploite  son entreprise de sa résidence de Bradford, en Ontario. Pour en savoir plus, visitez le site mapletreepublications.ca.

La fille de Cori est actuellement inscrite au programme coopératif de kinésiologie de l’Université de Waterloo. Dès son premier stage coopératif, elle a obtenu un poste d’adjointe à la recherche.

Cori aime parler des avantages de l’éducation à la maison et apporter son soutien aux familles qui préparent leurs enfants à faire la transition du niveau secondaire à des niveaux d’enseignement supérieurs.

Ressources complémentaires en anglais:

https://www.athabascau.ca/

https://www.bconlineschool.ca/

https://opened.uoguelph.ca/student-resources/How-to-Register

https://virtuallearning.ca/

https://getunbound.org/

https://nsvs.ednet.ns.ca/launchpad/launchpad37/

https://ilc.tvo.org/

 

Entretien personnel le 26 février 2019

Share this post

© 2019 - CCHE. All rights reserved.