Par Laurel Coatsworth

Justine Blanchet, dix-sept ans, vit une vie dont beaucoup rêvent, mais à laquelle peu accèdent. Originaire du Québec, l’étoile montante de la country s’est produite à la fin de l’année dernière au Moonshine Café d’Oakville, en Ontario. L’établissement offre une ambiance relaxante, idéale pour les artistes tant débutants qu’expérimentés. Justine Blanchet et ses chansons ont également été présentées sur Global News.

J’ai rencontré l’artiste en herbe à Burlington, ON, à la fin d’une séance d’écriture de chansons avec sa collègue Carrie DeMaeyer.

Justine Blanchet a commencé à chanter de l’opéra dès l’enfance. Cependant, elle a découvert que le style country lui convenait mieux. Sa musique, une bouffée d’air frais, rappelle aux auditeurs ce que c’est qu’être jeune et insouciant.

Pour Justine, l’aptitude à poursuivre en musique vient de la façon dont elle a été éduquée. Sa mère, titulaire d’un diplôme d’enseignement en éducation spécialisée et d’une maîtrise en conception pédagogique, a éduqué la jeune artiste à la maison. Elle l’accompagne également à des événements et agit comme une sorte de gérante d’artiste.

Justine attribue à son éducation à la maison l’acquisition de son autonomie et de son éthique de travail. Ce style d’éducation lui a aussi apporté la souplesse dont elle a besoin pour se créer un réseau dans l’industrie et se produire en spectacle, tout en lui permettant d’être constante dans ses études. Il lui a aussi permis de devenir une personne plus organisée, une compétence indispensable dans son domaine professionnel. Justine Blanchet organise son éducation en complétant des travaux dès qu’elle en a l’occasion, y compris à l’arrière de la voiture lorsqu’elle fait route vers son prochain spectacle.

Justine n’est pas la seule à être éduquée à la maison. De plus en plus de parents choisissent ce mode d’éducation pour différentes raisons, dont sa souplesse. D’après l’Institut Fraser, le nombre d’enfants éduqués à la maison au Canada a augmenté de 29 % entre 2006 et 2012. Les parents peuvent personnaliser le programme de leur enfant en adaptant le rythme au besoin ou en éliminant des cours optionnels qui présentent peu d’intérêt. Cela permet à l’étudiant de consacrer davantage de temps au développement de ses meilleures compétences, ce qui a été déterminant dans le succès artistique de Justine Blanchet.

Avec les cours en ligne qui constituent désormais un choix très populaire  ̶ tant pour les enseignants que pour les élèves, ̶ les vieux stigmates liés à l’école-maison sont en train de disparaître, si bien que cette forme d’éducation est devenue presque méconnaissable, comparée à  ce qu’elle était jadis.

Les parents faisant l’école-maison ont accès à des options abordables et même parfois gratuites, telles que Google Classroom. Ce programme offre une plateforme en ligne qui est particulièrement utile pour les personnes moins organisées. Les parents peuvent y créer des communications, des tests et suivre les progrès de leurs élèves dans un format à la fois structuré et respectueux de l’environnement. Avec de tels outils, éduquer les enfants à la maison devient beaucoup plus facile à réaliser.

Consciente de l’importance des études, Justine Blanchet s’est récemment inscrite à un programme en ligne de l’Université Athabasca. Elle prépare son avenir au cas où sa carrière de chanteuse ne donnerait pas les résultats escomptés. Ainsi, elle obtiendra dans quelques années un diplôme en marketing de cette université.

Pour Justine, chaque jour est une aventure et même si la jeune espoir ne sait pas jusqu’où la musique la mènera, elle est prête à envisager toutes les possibilités. En fin de compte, pour elle, l’important c’est la musique et non la notoriété qui pourrait en résulter : « Si je peux chanter et inspirer les gens, alors je suis heureuse ».

Photos courtesy of Stéphanie Nantel of stephotographie. Visit stephotographie.com for more info.

Surveillez le dernier single de Justine, « Strong », qui sortira le 25 janvier. Vous pouvez le télécharger sur itunes, Spotify, Amazon Music, GooglePlay, ou en visitant le site web de l’artiste à justineblanchet.com.

Pour de plus amples renseignements sur l’éducation à la maison, visitez le cche.ca.

Sources :The Fraser Institute. Home Schooling in Canada: The Current Picture-2015. June 16, 2015. https://www.fraserinstitute.org/research/home-schooling-in-canada-current-picture-2015

En exclusivité: nouvelle vidéo  musicale (en anglais)

Homeschooler: Expectations vs Reality (en anglais)

Share this post

© 2019 - CCHE. All rights reserved.